Qu’est-ce que la technologie blockchain ?

AccueilCryptomonnaieQu'est-ce que la technologie blockchain ?

On entend aujourd’hui de plus en plus parler du bitcoin et d’autres cryptomonnaies qui prennent plus de valeur aux yeux des investisseurs. Plusieurs pays ont aujourd’hui intégré le système de monnaie numérique dans leurs institutions et leur ont accordé un statut légal et juridique, ce qui a favorisé l’émergence des blockchains. Mais pour beaucoup, ce domaine reste inconnu et pas très saisissable. Qu’est-ce qu’exactement la technologie blockchain et comment ça fonctionne ? Nous allons donc vous présenter tout ce qu’il y a savoir sur la technologie blockchain.

En quoi consiste la technologie blockchain ?

La technologie blockchain est un système de stockage et de transaction numérique sur Internet. C’est un système décentralisé, qui n’a pas de noyau central de contrôle. Le Blockchain est donc une base de données qui contient l’historique de toutes les transactions des utilisateurs connectés depuis sa création en 2008. La base peut être partagée par les utilisateurs en toute sécurité et sans entremise. On peut distinguer deux types de blockchain :

  • Les blockchains privées : destinées à un nombre limité d’utilisateur ;
  • Les blockchains publiques : peuvent être utilisées par tout le monde sans restriction.

Comment fonctionne la technologie blockchain ?

Le mot blockchain peut être traduit en français en chaîne de bloc, et c’est à cette image-là que le système fonctionne. En effet, c’est par le biais de « bloc » que la base de données est créée, à partir de quelques étapes.

L’enregistrement des transactions

Chaque transaction est enregistrée dans un bloc ou nœud de stockage. L’historique de ces transactions est accessible aux utilisateurs du monde entier.

Le verrouillage des transactions

La technologie blockchain est sécurisée à travers un verrouillage des transactions au sein de la chaîne. Elles ne peuvent être ni altérées ni modifiées, et sont donc très sécurisées.

La décentralisation

Les transactions effectuées sont encore copiées au sein d’un nœud, ce qui fait que chaque bloc est lié à un autre, formant ainsi une chaîne de blocs.

Pourquoi utiliser la technologie blockchain ?

En général, la blockchain est utilisée dans trois types d’activités :

  • Le transfert : monnaies, actions, titres, etc. ;
  • L’exécution de smarts contrat automatiquement ;
  • La traçabilité des actifs et produits.

Mais ce sont surtout les avantages que cette technologie offre qui attire de plus en plus d’utilisateur.

La rapidité des transactions

La rapidité est l’atout numéro 1 de la technologie blockchain. Les utilisateurs de ce système bénéficient de transactions et d’échanges faits en quelques minutes, voire même quelques secondes.

La sécurité de la base de données

La technologie blockchain est effectivement une technologie sécurisée contre tout détournement, grâce à son système décentralisé. Ce système fait en sorte que la validation des chaînes se fait par des utilisateurs, et non pas par un seul centre de contrôle. Cela crée un système de sécurité en nœud difficile à corrompre.

L’efficacité de la blockchain

Le but des utilisateurs de ce système est principalement les gains et les bénéfices tirés après chaque transaction. Cela est favorisé par la blockchain qui offre à ses utilisateurs des frais de transactions minimums, comparé aux institutions financières classiques. Il n’y a en effet pas d’intermédiaire durant les transactions, ce qui fait que l’utilisateur ne paye pas vraiment de commission.

Quels sont les domaines d’activités de la technologie blockchain ?

Les blockchains s’étendent aujourd’hui dans différents domaines plus vastes que ceux de l’utilisation des cryptomonnaies. On distingue principalement 4 domaines d’activités :

  • Les banques : facilite les transactions financières avec des cours minimum ;
  • Les assurances : allège les formalités et a automatisé les procédures ;
  • Les énergies : met en place un réseau de production, de vente et d’échange d’énergie ;
  • La logistique : allège les formalités entre les chaînes de distribution et de production.